Avec ma multidélices : Petites crèmes aux oeufs à la noix de coco, au choco etc...


Cela va faire deux ans que j'ai ma Multidélices  de SEB et que je fais mes desserts lactés. Pas tous, et je le regrette bien parce que c'est vraiment meilleur et plus sain .

La crème aux oeufs est LE dessert préféré de mon Cher et tendre. Et j'avoue que j'ai testé pas mal de recettes trouvées sur Pinterest  , déçue parfois...

J'ai donc trouvé MA recette en modifiant  celle du manuel livré avec ma yaourtière,  où j'ai supprimé la crème et  juste rajouté un peu de noix de coco, du chocolat  ou autre...






Crème aux œufs 

Pour 6 pots


60 cl de lait
15g de fécule de maïs
2 œufs
100G de sucre
30 à 50 grammes de noix de coco en poudre, de chocolat ou autre...



 Pour 12 pots, doubler les doses (mais un peu moins du double de fécule de maïs). 

 En général,  je fais 6 pots de crèmes aux oeufs et 6 de crèmes au chocolat avec la même recette mais en rajoutant du chocolat.

La recette: 

  1. Délayer la fécule de maïs dans un peu de lait. Mélangez avec le reste du lait et faire chauffer jusqu'à ce que le mélange épaississe. Ni trop peu, ni trop. Il faut remuer car sinon, la  fécule se compacte dans le bas de la casserole. 
  2.  
  3. Dans un autre récipient, mélanger les oeufs au sucre. Jusqu'à ce qu'il "blanchisse".  Perso, je mets les oeufs et le sucre dans mon robot avec le fouet. Et je m'occupe de ma fécule et de mon lait. 
  4.  
  5. Mélanger  avec le lait tiédi. Répartissez dans les pots. 
  6.  
  7. Remplissez  les pots. Réglez 25 minutes (je vais jusqu'à 30 pour 12 pots).
  8.  
  9. Mettre au frais . Et dégustez !

Pour la version "noix de coco" . En fin de cuisson du mélange "lait + fécule" je rajoute de la noix de coco et je laisse infuser un peu.  Au moment de servir, je rajoute un peu de noix de coco pour la déco.

Même version pour le chocolat. Version rapide, je mets soit du Van Houten, soit le chocolat des enfants. Version "meilleure", je fais fondre 100 à 120 gramme de chocolat, que je rajoute dans ma préparation avant de mettre à "cuire" dans la yaourtière.

En version diabétique ou peu sucré, je ne mets que 50g de sucre, ou je remplace par du sirop d'agave ou par de l'aspartam à cuire.  Mais je vais être honnête, je me fais plaisir et ça me va bien. Je compte mes glucides , je m'injecte mon insuline avant mon repas et le tour est joué. 


Par rapport à la recette initiale, je trouve la mienne plus légère sans la crème Et je garde la recette modifiée parce que franchement elle est vraiment bonne et que si j'écoutais Cher et tendre, je devrais en faire tous les jours ...



Si vous testez ma recette, n'hésitez pas à m'en faire part, en commentaire. Idem si vous avez LA recette de la crème aux oeufs . 



NB: ne pas oublier de mettre de l'eau dans la base "de la yaourtière, au niveau maximum. 

Hello BOO, ma jolie brosse à dents en bambou

La semaine dernière je parlais du livre de Victoria Arias, qui a été une révélation en matière de changement de vie et de passage au "green" ...

Je suis en train de changer de façon de consommer, mais aussi de faire attention à moi et à nos produits de cosmétiques.

Comme tout le monde ou presque, j'ai une brosse à dents que j'achète dans le commerce. Sans me soucier de ce que cela peut contenir, ou encore l'impact que cela peut avoir sur mon corps et celui de mes enfants. Pour mes dents, je sais. Je suis sujette aux gengivites et autres bobos amplifiés par mon diabète...

J'ai découvert via Instagram Ma Boo Compagny La brosse à dents en bambou biodégradable. N'ayez plus peur de faire du bien à la nature .

J'ai trouvé le concept génial . Une brosse à dents en BAMBOU  qui est 100% recyclable et 95% biodégradable.




En gros, qui me fait du bien, et qui fait du bien à la nature .
Rassure-toi, c'est en bambou appelé" moso ", qui pousse jusqu'à 1 mètre par jour. De quoi faire de belles  brosses à dents sans piller la planète ou enlever le bambou de la bouche des Pandas . Parce qu'en vrai, ils ne mangent  pas de ce bambou là.

J'ai commandé un kit de brosses à dents pour toute la famille . Je vois déjà la tête de mon Cher et tendre, quand il va découvrir sa nouvelle brosse. C'est le plus difficile à convaincre, quand au bien fondé de ma démarche. Et toutes mes "illuminations green ou zero déchet" . Bah oui, l'homme aime  sa brosse en plastoc. Mais ça va changer !!!



Donc en résumé, cette brosse à dents à tout pour elle,  petite, légère, antibactérienne (merci le moso) et  compostable. Les poils de la brosse sont en 100% nylon - sans BPA et 100% recyclable .


Du coup, comme je suis sympa et que le produit me plaît, je t'offre un kit famille pour que tu puisses découvrir la joie de se brosser les dents autrement...


Pour cela il te faut  juste laisser un commentaire genre "moi aussi je veux une Boo", sous cet article.

La ou Le gagnant sera annoncé en édit le 16 juin 2017 dans la journée . Et aura 7 jours pour me faire parvenir son adresse postale...



*     *     *

Pour commander tes Boo ou en savoir plus c'est par là que ça se passe:

https://myboocompany.fr/la-boutique/
https://www.instagram.com/myboocompany/
https://www.facebook.com/myboocompany/






Ceci n'est pas un article sponsorisé, juste un partage.

Le gain n'est pas offert par la marque.


Non non non , je ne me vois pas mincir ...

Nous sommes en juin. J'ai perdu un peu plus de 24 kilos, presque 25 en vrai. 
Et je ne me vois toujours pas plus mince. 
Je me suis demandée pourquoi? 
Bah oui , j'ai quand même bien perdu. La moitié du chemin et c'est pas rien !!!

Alors pourquoi, je ne me vois pas mincir ?

Mes vêtements sont larges, et les pantalons à la  limite "caguebraille" comme ont dit à Marseille. 
Mais voilà, je ne vois que mon bourrelet du ventre et mon gras. Tenace équipe, duo terrible, qui m'obsèdent.

Je suis comme une personne ayant perdu tout son poids, comme une sleevée ou by-passée,  qui va aller directement dans le rayon grande taille (clin d'oeil à ma sleevée préférée). Parce que dans sa tête elle est toujours obèse alors que le 36 taille déjà trop grand.

Je me regarde, je m'observe, je vois bien que là et là c'est plus fin .Et qu'ici ou là, il y a moins de cellulite, moins de gras, moins de graisse, moins de poids... 

Mais non, je porte ce boulet de quasi 25 kilos à bout de bras, comme s'il était toujours là. 
Il me tire, et m'empêche d'avancer. Il me dit "non non non,  tu es grosse et grasse, même, si tu te débarrasses de moi, je reste" . Et tout ça sur fond musical de Camilla Jordana "NON NON NON". 



C'est mon Tanguy à moi. Vil squatteur et empêcheur de tourner en rond . 

Et pourtant ... 


Pourtant j'ai perdu quasi 25 kg et ça c'est super. 
Pourtant, je suis passée d'un 50/52 à un 46/48 de novembre à aujourd'hui en continuant à ME faire plaisir. Et il est temps de faire du shopping.
Pourtant, je retrouve la jeune femme que j'étais, avec la patate, et l'envie de tout bouger.Le yoga y est pour beaucoup ...
Pourtant, je recommence à imaginer des vacances en maillot de bain, en robe légère et tongs jolies.
Et cette femme là, je la vois aussi dans les yeux de mon Cher et tendre, qui me fait des compliments sans paroles, juste d'un regard.

Me voilà déjà mieux, mais je le vois pas MOI. 
Cela va venir, paraît il... ça va avec l'image que l'on a de soi. 

Mais voilà en vrai de vrai, si je veux stopper le palier que je fais et recommencer à perdre, il va falloir l'accepter. 
Et même si je ne me vois pas mincir, en vrai de vrai, je sais que c'est déjà bien et qu'il faut juste que je retrouve confiance  .

Du coup je chante :


NON NON NON, j'ai décidé  d'y arriver et de chasser ce boulet ... 

NON NON NON, je vais continuer !!! 


J'ai lu : Green Life de Victoria Arias


Depuis un moment déjà,  j'essaie de changer notre façon de consommer . Et vivre de façon plus "GREEN" .  Non pas par effet de mode, comme c'est beaucoup le cas. Ou par engagement écologique. Je suis loin de l'engagement écolo mais j'y arriverai un jour. Ou encore pour rentrer dans le "Zero Déchet" à fond . Même si j'écrivais cet article ici après avoir lu la série d'articles d' Elsa Saone et lu  le livre de Béa Jonhson Zero Déchet ... Ma réduction de déchet est un sacré projet, qu'il me faut encore travailler... Le vrac en Gironde reste assez cher sans parler du bio (vive mon potager).  Mais je veux  juste vivre plus "green"  ou plutôt vivre mieux. Mieux, pour mes enfants, pour mon mari, et pour moi qui suis diabétique.


J'ai donc acheté au format Kindle le livre Green Life de Victoria Arias, et je n'ai pas été déçue, parce qu'il est magnifique. Les photos sont juste somptueuses, et les recettes géniales.

Bravo Victoria, car c'est un grand travail, pour un si bel ouvrage... 


https://www.amazon.fr/gp/product/2035928621/ref=as_li_tl?ie=UTF8&tag=littlebigmaman-21&camp=1642&creative=6746&linkCode=as2&creativeASIN=2035928621&linkId=0c123c7c7adc88a6aba4878fa8126c1d


J'ai adopté les recettes même si je ne suis pas Veggie,  pour la forme et pour mes formes, que j'inclue dans mon rééquilibrage alimentaire sans soucis .Avec le plaisir des papilles du petit déjeuners, à l'apéro healthy ou encore pour mon Cher et tendre avec les "bols-repas à emporter".

J'aime pas, j'adore !!!

Côté "Lifestyle" , le yoga que j'adore en quelques positions et un réél plaisir. Je me suis fait un "imprim écran" de la salutation au soleil, qui m'a permis même chez ma mère en week end, de pratiquer tranquillement dans ma chambre sans réveiller, en mettant mes vidéo Youtube.

 J'applique déjà les recettes ménage depuis des lustres pour "une maison propre et saine"  . Sauf pour la recette de la poudre pour le lave vaisselle que je n'avais pas.  Alors j'ai hâte de  trouver les ingrédients et de passer au "GREEN " pour ma vaisselle...

Je vais être honnête, je me suis régalée avec ce livre, et franchement, je pense que je vais acheter la version papier juste pour le plaisir de tourner les pages et d'en prendre plein la vue...


Si tu ne le sais pas :



Victoria Arias est une blogueuse que je suis depuis un moment, en vrai 6 ans...
Je venais d'arriver dans le Béarn et j'ai découvert son blog , quasi en même temps que le blog Make Me Lemonade ... En Mars, j'ai lu son article qui présentait son livre, mais je n'avais pas encore passé le pas.

Son blog Mango and Salt 
est une tuerie avec des recettes, des voyages, des looks, du lifestyle à gogo, sans parler des livres qu'elle nous fait découvrir.


Ma recette  préférée testée et approuvée même si je ne suis pas "veggie" : http://www.mangoandsalt.com/2014/01/22/veggie-thai-soup/

Son blog est une invitation à voyager, un plaisir à lire.

Tu peux découvrir ses vidéo Youtube par la bas: https://www.youtube.com/user/mangoandsalt  
ou  suivre son instagram @mangoandsalt ,










Les photo et logo de Mango&Salt restent la propriété exclusive de leur propriétaire. 



Au jardin : Premières récoltes...


Le printemps est bien installé maintenant, et les cultures, que nous avons planté autour du 20 février, nous nourrissent depuis quelques semaines  .



Les haricots montent doucement, les oignons  grossissent, et voilà, qu'il va falloir semer encore  et encore pour une récolte plus importante.

Et voilà qu'il va falloir créer de nouvelles planches de cultures, qui  accueilleront bientôt des tomates, des poivrons et autres petits légumes d'été...

Je suis un peu en retard, mais la terre était sèche, terriblement sèche. La pluie s'est invitée, et les semis vont pouvoir trouver leurs places. 

Arthur est un vrai jardinier en herbe.Il s'occupe de son petit coin depuis le début ...
Je dis son petit coin, car il a lui même planté ses radis, ses haricots, son maïs,  ses 3 pieds de fèves...



Mon tout petit potager, ne ressemble pas encore à ce que je souhaite, mais il prend forme doucement. Je m'inspire le plus possible de la permaculture. Je recycle, je paille, et je respecte mon sol.


Et les choux sortent de terre doucement, avec pour compagnons des carottes violettes ...


J'ai été obligée de  couvrir les semis de pois et laitues. Les tourterelles installées dans l'arbre du voisin, avaient des vues dessus...
Un vrai pillage pour le premier semis. Alors j'ai pris mes précautions pour le second essai...


J'ai taillé les blettes qui prenaient trop de place. Et j'ai donc mis les feuilles non pas au composteur, mais entre les rangs des haricots verts. sur le paillis déjà présent histoire de voir, si ça se décompose bien, et si je continue comme ça ... 

Aujourd'hui, je m'occupe de mes planches de tomates, et des semis de fleurs que j'ai en retard, très en retard...

J'avoue que jardiner me vide la tête. Me permet de méditer ou de réfléchir aux problèmes de la vie. J'en ai besoin et Cher et tendre sait me laisser du temps dans mon petit jardin . 
Il sait aussi que les beaux jours arrivant, je vais intensifier mes moments "jardinage", et que nous mangerons bien plus de légumes frais...


Doux Dimanche à tous

Une nette amélioration


Il y a un mois nous reprenions le chemin de l'instruction en famille "IEF".

Et je dois dire, que j'ai passé 3 semaines à douter. A douter, car je ne savais pas si je "faisais bien". Je ne savais pas, si j'assumerai correctement après l'école.
Passé les premiers jours où "on va à l'école" me faisait encore plus douter. Passé les 3 semaines où Adam refusait catégoriquement de faire autre chose que des dessins ou des jeux . Passé les doutes et les incertitudes etc.

Je ne vois aujourd'hui que du positif à notre choix. Les tensions et la violence sont reparties . Alors certes ils se chamaillent encore. Mais il n'y a plus de gestes de violence.

Nous ne sommes plus une rente pour notre médecin. Et ils ont quittés leurs cernes, reniflements et autres bobos. Ils ont même repris le poids perdu, de ne plus rien manger.



Côté scolarité :

J'avais tenu à avoir un planning, une organisation, un temps pour ci ou ça. Puis je me suis adaptée à eux.

Analyser, renégocier et s'adapter à eux...

Le matin, je les laisse dormir. Adam est un petit dormeur, et Arthur par contre est un adepte des grasses mat. Je travaille, quand je les sens prêts et ouverts.
Je passe du formel à l'informel. Des cahiers de maternelle (Belin, Bordas etc...) à des activités type Montessori.



Je travaille sur des notions de bases : la patouille, le jeu, et l'apprentissage dans la joie.




Nous chantons et avons appris une dizaine de comptines. Alors certes, le coucou et le hibou chantent dans la forêt lointaine avec la bergère qui rentre ses moutons. Mais ma foi, ça marche bien surtout les cerises dans mon panier neuf, car elles ont aidé Arthur a compter . Si si , il compte jusqu'à 12. Et j'invente une suite avec confiture etc pour arriver jusqu'à 20... doucement, pas trop vite, et surtout à son rythme.

Les 3 semaines de Adam sans vouloir "travailler" n'ont pas été sans effets, puisqu'il écoutait. Et la semaine passée il m'a jeté en pleine figure, les lettres de l'alphabet, ou encore compter jusqu'à 5. Je suis restée stupéfaite et franchement fière .
Comme quoi ...


Ils ont commencé le basket. Et chaque semaine, ils retrouvent les copains copines. Enfin, Adam a stoppé, car la coach le trouvait trop jeune et il n'écoutaitpas les consignes ...

Arthur est doué, parait-il...


J'avais des soucis pour le côté social. Mais voilà, l'école n'est pas que sociabilisation...
Au contraire, ils n'ont pas pris le meilleur . Ils en portent encore les stigmates.

Alors tout n'est pas rose. Tout ne roule pas comme sur des roulettes, mais ça marche plutôt bien , et ils vont bien...



Après la pluie, l'orage, les tsunamis de larmes, où est le soleil?

Huit ans , c 'est ce qui nous aura fallu pour avoir notre premier enfant. Et des centaines de traitements, une opération et beaucoup de larmes de peine et de joie...
je ne regrette rien. Aujourd'hui j'ai trois merveilleux bambins , qui a l instant où j'écris ces lignes squattent mon lit et respirent à l'unisson. Mes trois petits arc en ciel qui font de moi une maman comblée.

Je l'ai écris ici, l' infertilité est une brûlure. Même avec des enfants, on ne peut pas l'oublier. On est marqué à vie. On y pense tous les jours. Ce sera toujours mon cas.

J'ai appris hier, que deux poussières d'anges avaient quitté le nid douillet que mon amie d'enfance leur avait fait. Deux merveilles attendues depuis des lustres. 
Deux merveilles issues de la PMA et surtout du don d'ovocytes.

Un +++ sur un petit bâtonnets qui avait le goût du bonheur après une pluie d'échecs...

Ce n'est vraiment pas juste. Une grossesse aussi précieuse  et aussi désirée qui se termine ainsi , ne devrait pas donner autant de désespoir et de souffrance.
Désespoir de ne plus avoir d'implantation , puisque c est la seconde et dernière . Souffrance, de ne plus avoir d'espoir  de trouver une solution en France et de ne pas pouvoir se tourner vers l'étranger faute de moyens.

J'espère qu'un jour la loi changera , car deux essais c est peu . Surtout quand on sait que les Fiv traditionnelles en ont quatre et parfois des Fiv bis...et que de nombreux embryons ne sont pas implantés à cause de ces deux essais seulement...

J'ai une peine immense pour elle. Une peine immense et je sais qu'aucune parole ne pourra l'aider, ni apaiser sa peine. Sa colère est tel un tsunami qui emporte tout sur sa route...
 Cette souffrance. Et cette perte, je l'ai éprouvé en 2006. Et j'en suis marquée.
Mais je n'avais pas ses pathologies...
Pour elle, cela marque la fin de tellement de choses.

Aucune femme ne devrait subir la perte d'un enfant. Et aucune femme ne devrait avoir à vivre avec l'infertilité.

Alors petites poussières d'anges prenez soin de votre maman . Qu'elle reprenne des force, qu'elle retrouve la force d'y croire et qu'un jour elle puisse enfin réaliser son rêve de maternité. N'oubliez pas d'indiquer le chemin à la cigogne, car elle a l air perdue autant que les mouettes en pleine tempête...

En attendant, je lui envoie un million d'arc en ciel. Car après la pluie, vient le beau temps...